L’Aix de Pouillon, l’amour d’une ville, exposition du 25 février au 15 mars 2016

Au début des années 50, Fernand Pouillon, ce génie de l’architecture moderne, a offert à Aix des réalisations de tout premier ordre : les palais Albert Ier et Victor Hugo, le stade municipal, l’ensemble des Deux cents logements, les Fenouillères, le Centre régional d’éducation physique et la Cité universitaire des Gazelles.
L’architecte chérissait notre ville et y habita plusieurs années. Sur la route du Tholonet, dans sa villa de la Brillanne, il accueillit la fine fleur de l’intelligentsia, Leo Marchutz avec lequel il collabora à l’illustration de son ouvrage Ordonnances, André Masson avec qui il entretint des liens plus que privilégiés de part son mariage, Georges Duby, le maître du Moyen Âge qui inspira son roman Les pierres sauvages, et ses amis les céramistes Frédéric et Philippe Sourdive, Jean et Jo Amado, Léonie et Jean Buffile, René Ben Lisa, Perrier.

Exposition du 25 février au 15 mars 2016

Fondation Vasarely,
1 avenue Marcel Pagnol
13090 Aix-en-Provence