Art moderne et décoration, conférence du 25 juin 2019

Au XX° siècle, être moderne signifiait chasser l’ornement . Ainsi  l’exclamation ” c’est décoratif !” désignait avec mépris une peinture superficielle, sans véritable dimension artistique.
Comment, après avoir rêvé une fusion entre arts majeurs et arts mineurs, les peintres sont-ils arrivés à renier la dimension décorative de la peinture ? Quels sont ceux qui ont résisté à cet écartèlement et ont joué ” sur les deux tableaux ” ?
De cette relation conflictuelle, des artistes contemporains se sont emparés souvent avec humour en mettant le décoratif, l’ornemental, voire le kitsch au coeur de leur pratique.

Le mardi 25 juin 2019 à 10:30

Salle Armand Lunel, Bibliothèque Méjanes,
Aix-en-Provence